À quelle fréquence doit-on laver son enfant ?

Doit-on laver son enfant tous les jours ?

 

Après le retour à la maison, le rituel du bain se met en place peu à peu. Mais doit-on laver son enfant tous les jours sans exception ? Est-il bon pour sa peau fragile de passer systématiquement par la case baignoire ? Découvrez nos conseils pour que votre petit soit propre mais sans excès.

Laver son bébé

 

À la sortie de la maternité, les jeunes parents se sentent obligés de passer par le rite quotidien du bain. Mais de nombreuses études tendent à prouver qu’en espaçant leur nombre, la peau fragile du nourrisson ne s’en porte que mieux. Vous pouvez donc laver votre enfant tous les deux ou trois jours selon les besoins. En revanche, il est impératif de nettoyer le visage et le cou de bébé après chaque tétée ou biberon à l’aide d’une débarbouillette, ainsi que d’être intransigeant sur l’hygiène du siège après chaque change. Enfin, en ce qui concerne ses cheveux, avec deux shampoings par semaine, le compte est bon.

 

Choisissez également de sécher le bébé à l’aide d’une cape de bain très douce en tapotant délicatement. Inutile de frotter pour l’essuyer, vous ne feriez qu’agresser sa peau si fragile.

 

Le bain de bébé : un moment de calme et de relaxation

 

La grande majorité des petits adore le bain. C’est pour lui un moment de grande relaxation, qui l’apaise quasi instantanément. Il n’est d’ailleurs pas rare que bébé s’endorme tout de suite après. Les parents, eux, ne sont généralement pas en reste, puisque c’est un véritable temps d’échange et de partage avec leur enfant.

 

Mais pour pouvoir en profiter comme il se doit, encore faut-il en avoir le temps. Alors si vous sentez que ce rituel risque, cette fois, d’être source de stress et d’être donné à la va-vite, mieux vaut le reporter au lendemain.

 

La douche et le bain des plus grands

 

Les mois et les années passant, l’enfant devient plus actif et enchaîne souvent des jeux et des activités sportives qui le font transpirer. À l’adolescence, les hormones peuvent même créer des odeurs plutôt désagréables qu’il doit apprendre à combattre. Il est donc indispensable qu’il passe sous la douche chaque soir ou après chaque séance de jeu intense, et qu’il enfile des vêtements et sous-vêtements propres.

 

Bon à savoir :

Pour ne pas trop agresser la peau et éviter de faire disparaître des bactéries utiles, apprenez à l’enfant à insister sur les zones dites « sales » comme les aisselles, les pieds et les parties génitales. Inutile de frotter les jambes et les bras, par exemple, que ne sont pas franchement responsables des odeurs corporelles.

 

En créant une sorte de routine de l’hygiène corporelle et en expliquant à l’enfant à quel point il est important de soigner sa propreté, vous l’encouragez à devenir autonome. Mais pour autant, inutile de l’obliger à se désinfecter de la tête aux pieds, mieux vaut lui expliquer et lui apprendre à savoir doser.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.